dimanche 23 décembre 2012

Tutoriel Forge d'une lame, part Two

Bon allez on éteint de nouveau la télé et on reprend la forge du couteau Rambo.
On avait terminé sur la mise en forme et l'étirage du manche.
Maintenant qu'il est froid, on peut vérifier l'équilibre.


Les morceaux de brique réfractaire se soudent entre eux, donc parfoit il faut les détacher voire les remplacer. Selon la puissance du foyer.


Allez c'est parti. Il faut maintenant étirer la lame.


Ici on voit les traces de "panne" , seul moyen d'étirer facilement et rapidement.


ca y est, elle commence à s'allonger. Je lui donne une précourbure vers le bas (explications plus loin)




Je reviens un peu sur le manche pour l'étirer un peu.



 Je suis presque à la longueur désirée, donc j'accentue ma courbure de la lame.



L'épaisseur est progressive.


Et je commence l'émouture. Il faut frapper en mettant la lame de biais sur le coin de la table, et orienter le marteau de biais... de façon a avoir une émouture symétrique.



Ici on voit les 5 premier centimètres émouturés : ça a remonté le dos de la lame. C'est pourquoi il faut anticiper et courber la lame vers le bas AVANT l'émouture.


et miracle, ça remonte !




Maintenant il faut aplanir (de nouveau) et rectifier le manche.



Puis la lame (pas de photos)



Et voilà, c'est presque terminé. il reste deux ou trois trucs, que nous verrons au prochain épisode.

Regardez la lame, par rapport a l'ébauche "témoin" du message précédent.


et encore, avant l'ébauche,
voilà le méplat d'origine :)


Trempe sélective au goop, d'une lame ancienne qu'on m'a envoyée.


 Machette vietnamienne, en cours de forge


Aucun commentaire:

Publier un commentaire

bonjour , merci de prendre le temps de laisser vos commentaires. Suite à quelques abus (du genre "pas bonjour mais je te critique"), j'ai dû changer le type de formulaire. Vinh