vendredi 27 septembre 2013

Visite : nicolas et pandazor

Le dernier jour de stage pour Maxime,
j'ai recu 4 bouteilles d'hydromel, que Pandazor avait fait livrer directement à la maison ! sympa !


Et puis, Nicolas est arrivé ! Eh oui, encore un visiteur! Il suivait mon blog depuis plus d'un an... mais sans jamais se manifester ! Et un jour, comme ça, ça lui a pris de me contacter et de venir nous rendre visite :)


Du coup, ces deux visiteurs étant très sympas, j'ai décidé de leur forger un couteau chacun :)
Dans cette découpe de ressort, il y a de quoi faire entre 4 et 6 couteaux selon le modele.


J'ai donc pris un de ces deux morceaux, puis ai fait appel au forgeron d'a côté, pour le couper


Ohé l'alsace, tu m'entends??



sous l'oeil avisé de Maxime et de Nicolas.... :p


La coupe au burin est toujours plus précise qu'au tranchet


Nicolas en train de soupeser Charles Martel




Kromagnon en train de préparer un manche de couteau pliant



Je forge les pointes des deux couteaux


La pointe se fait en une seule chauffe, tres chaud. Il faut éviter absolument les plis.



Pandazor (qui ne figure pas sur les photos d'aujourd'hui puisque c'est lui qui a fait le reportage photo) et Nicolas sont avides de renseignements et d'explications !


voila l'ébauche de couteau, une fois dégagé le ricasso et le manche



On a montré aux visiteurs les bases du martelage a 4 mains



Puis, c'est la forge du manche roulé



qui se fait à 90% avec la panne





Maxime avec son couteau forgé en lame de chasse neige




Aplanissage du manche



Pour votre forge, je vous conseille vivement l'interrupteur à pied



Juste le temps d'une photo, on a débridé le ventilateur :p
ca décoiffe !



Nicolas avait amené des saucissons :)


et nous a fait profiter de ses connaissances encyclopédiques sur la metallurgie et les armes médiévales


Pandazor, lui, avait fait un détour dans le pré d'a côté, et a ramené des côtes de boeuf magnifiques !


miam miam !!!!!!!!!


Parait que maintenant y'a des lecteurs qui veulent lécher l'enclume !!!




Apres ce bon repas, il est temps de finir les couteaux !
comme vous le voyez, l'épaisseur d'un manche roulé de couteau doit etre de 1mm seulement !
donc attention à ne pas bruler votre acier.
en revanche, si vous faites le manche roulé trop épais... il sera beaucoup moins équilibré et moins "fin" !



roulage du manche



Il faut etre tres précis



et si en plus les stagiaires s'amusent à écrire sur la hotte............................




Kro avance sur son manche de pliant


et voilà deux ébauches de couteaux à manche roulé. Maintenant, il va falloir choisir la forme qu'on va donner à la lame.


Pour pandazor, le boeufivore, le choix a été vite fait : couteau à viande ! :)




Pour nicolas, adepte du bushcraft, ce sera un couteau bushcraft sur mesure !





assistant poinçon svp !


regle guillochée terminée, ouf !


Le tricérateau est un monstre de précision, autant à la panne qu'a la table.





et voilà les deux couteaux en sortie de forge



Nicolas avait même amené un paquet de haribo !
sans haribo, pas de forge !



Kromagnon fait ses finitions à la main


Emouturage des couteaux....


je montre à nicolas la technique du revenu résiduel durant la trempe sélective



j'ai horreur du backstand :/





pliant Vikro




couteau bushcraft



Nicolas et Pandazor, repartent contents, et heureux, d'avoir vu la naissance de leurs couteaux !!!



Merci encore à vous deux pour vos visites !
vinh

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

bonjour , merci de prendre le temps de laisser vos commentaires. Suite à quelques abus (du genre "pas bonjour mais je te critique"), j'ai dû changer le type de formulaire. Vinh