vendredi 26 avril 2013

Stage, Marie : C.A.B driver (Ciseau A Bois)

Hello,
Ce matin, Marie m'a emmené un échantillon de la production de la ferme où elle travaille. Ainsi, en plus des pélardons, voilà quelques pots de confiture de chataignes, farine de chataignes, oeufs....
super !


Puis, Marie a décidé de forger un ciseau à bois King Size.
Alors, on prend un morceau de ressort de camion.....


On met un peu de charbon, un peu de ventilation de 750W....


on prend un burin, deux paires de pinces, le marteau Thor (5,5kg), deux paires de bras, et hop....
on coupe dans la longueur
On en a aussi profité pour enlever l'attache du ressort, à chaud bien sûr.
couper au burin a son utilité : cela permet, dans la foulée, de détremper le ressort ET de lui faire un recuit de détente. et bien sûr, cela le permet de le couper sans machine électrique....et on peut également faire des coupes tres précises, très fines, voire en courbes.


Voici donc deux futurs ciseaux à bois.
Il faut les tasser sur l'épaisseur de façon à réduire la largeur d'un tiers,
puis faire un manche roulé.


Le temps d'une cigarette (enfin pas pour moi, hein) , j'ai forgé quelque chose de simple et marrant, que j'avais vu dans un vieil almanach :
une pointe de lancer basique.

Essai sans plumes : ça a l'air de marcher, mais c'est aléatoire


Bien entendu, la pointe est trempée uniquement sur 1cm.


Test de piqué au D600 avec le 24mm AFD 2,8.


Marie forge le manche roulé du ciseau à bois.
A noter qu'elle a carrément adoré mon marteau vietnamien forgé exprès pour les stagiaires et trempé à l'eau de source de la fontaine :)


Pierre aussi a voulu me l'acheter...
j'me méfie, va falloir faire un inventaire ! :))))))


Voici la pointe de lancer


Comme je n'ai pas de plumes, j'ai fait avec les moyens du bord :
Oui, oui, ça vous fait rigoler....


Mais....


ça marche du tonnerre !
L'équilibre est parfait, elle file comme une flèche dans le coeur d'un mécréant !


La preuve en mode rafale :




chtok!





Marie a demandé à Kromagnon de couper en deux son gros rail de chemin de fer, pour se faire une petite enclume d'un côté, et avec l'autre morceau, un accessoire pour forger les manches roulés.


Mais en plus, on a des visiteurs...


Z'avez vu la taille du tabouret à amoureux?


Cet atelier ne désemplit pas !
a bas les ateliers fermés au public...Je me souviens d'il y a quelques années, quand je cherchais à rencontrer des forgerons et voir leur atelier pendant qu'ils travaillaient...comme par hasard, quand vous lanciez "je veux apprendre le métier", vous trouviez la porte fermée.........................................................................



Pour les manches roulés, il faut mieux se délocaliser sur la grosse Bertha, plus adaptée grâce à sa table surélevée et ses angles vifs.







Et voilà ! j'ai oublié de prendre des photos de l'objet terminé.
Mais Marie reviendra pour un dernier jour de stage le mois prochain (décidément...y'en a qui sont accros!), finir et tremper le ciseau, et forger un nouveau couteau !

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

bonjour , merci de prendre le temps de laisser vos commentaires. Suite à quelques abus (du genre "pas bonjour mais je te critique"), j'ai dû changer le type de formulaire. Vinh